SUCRÉ VEGAN

Cornes de gazelle vegan

22 août 2018
Cornes de gazelle vegan

L’envie de tester cette recette m’est venue pendant mes dernières vacances sur l’île de Ré. J’ai eu l’occasion d’y goûter des biscuits artisanaux de chez GATO MARIEM (http://www.gatomariem.fr/) et précieusement leurs cornes de gazelle et c’était… Mmmh Délicieux ! En regardant les ingrédients, je me suis rendue compte que ça avait l’air plutôt simple et adapté à une recette crueltyfree. Je vous partage cette recette qui est une belle réussite.

Les ingrédients (environ 15 cornes) :
La pâte :
– 200g de farine de blé
– 90g de margarine à température ambiante (St Hubert bio pour moi)
– 70g d’eau de fleur d’oranger
– 1/2 pincée de sel
La farce :
– 200g de poudre d’amande
– 70g de sucre glace
– 40ml d’eau de fleur d’oranger
– 10g de margarine à température ambiante

La recette :
1. Commencer par la pâte car il faudra la laisser reposer environ 1h. Dans un cul de poule (ou dans un robot pâtissier avec un bras à pétrir), mélanger la farine, la margarine en morceau, l’eau de fleur d’oranger et le sel. Pétrir pendant environ 10 minutes. La pâte ne doit plus coller aux bords. Diviser la pâte en boules d’environ 60g. Laisser reposer à l’air libre 1h.

2. Pendant ce temps, réaliser la farce : mélanger tous les ingrédients (la margarine doit être en morceau et non fondue). Faire des boules d’environ 15 à 20g.

3. Pour assembler la pâte et la farce puis former les cornes, j’ai utilisé la technique de cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=kngSVvcek_s

4. Laisser reposer vos cornes de gazelle crues entre 12h et 24h à l’air libre pour qu’elles croûtent. Une fois croûtées, enfourner pendant 15 minutes à 160°. Les cornes doivent rester blanches et ne pas dorer. La pâte doit juste être dure.

5. A la sortie du four, j’ai badigeonné les cornes avec de l’eau de fleur d’oranger et je les ai recouvertes d’une fine couche de sucre glace.

Pour entrer dans le cliché, dégustez-les avec un bon thé à la menthe 🙂

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire